bandeau particuliers
bandeau particuliers

Le management bienveillant ; un acte de foi dans l'humanité

10.01.2020 par Vanessa Wirth

Face à une souffrance au travail de plus en plus importante et à ses conséquences (baisse de créativité, de performance et absentéisme), l’innovation managériale suppose de recréer du sens et du lien, de pratiquer la remise en question, d’autoriser chacun-e à s’exprimer, de renforcer le sentiment d’appartenance, de favoriser la coopération et le respect de la différence pour retrouver le bien-être au travail.

Les injonctions paradoxales, les objectifs irréalistes, les abus de pouvoir, l'inéquité génère autant de pressions inutiles, d’épuisement, de désengagement et de conflits. Face à ce constat, le cynique se résigne ; l’idéaliste a des idées et agit. Il agit car il entrevoit les possibilités de changement. Mais ce changement ne passe ni par des mails ni par des journées au vert ; il passe par la pratique de la bienveillance. Concrètement, la volonté de tendre vers le bien-être au travail en pratiquant la bienveillance nécessite différents niveaux d’actions.

Etre près des gens

La bienveillance trouve sa source dans le fait de connaitre les gens, leur parler, interagir avec eux. Accorder du temps de qualité, c’est comprendre leurs projets, motivations, préoccupations et reconnaitre leurs compétences, potentiels, résultats et efforts.

Veiller à la qualité des relations

Accorder du temps pour prévenir et soigner les malentendus, évaluer la performance collectivement, se mettre d’accord sur des valeurs communes, soutenir ses équipes car ce sont ces éléments qui permettent de dépasser les individualismes et de s’apprécier mutuellement pour travailler collectivement.

Etre juste

La bienveillance s’incarne en fixant des objectifs de bon niveau, en donnant aux collaborateurs les moyens de leurs actions, en faisant des feedbacks productifs, en garantissant l’équité et le droit à l’erreur.

S’engager

La bienveillance implique d’agir face à des situations floues, des conflits, des jeux de pouvoirs personnels. Pour cela, il s’agit par exemple de clarifier les processus de prise de décision, de nommer les bonnes personnes aux bons endroits et enfin recadrer systématiquement les comportements néfastes.

La bienveillance est un état d’esprit qui invite à la compréhension et à l’indulgence envers autrui.

C’est simple
  • Accordez à autrui un préjugé favorable 
  • Soyez attentif aux membres de votre équipe et à vos collègues 
  • Voulez-leur du bien 
  • Soyez juste
  • Prenez position
  • Affirmez-vous dans le respect d’autrui et des équipes

 

retour à la vue d'ensemble des articles >>